2024
Programme

des lectures - des conférences - des auteurs - des artistes

PROGRAMMATION 2024 EN COURS

COMÉDIENNES & COMÉDIENS

ARTISTES PLASTICIENS

CONFERENCES & DÉDICACES

PROGRAMMATION 2024

Les prémices du festival

EN COURS
Mercredi 24 mai
CROC BLANC
 

CINEMA

Croc-Blanc est un fier et courageux chien-loup. Après avoir grandi dans les espaces enneigés et hostiles du Grand Nord, il est recueilli par Castor Gris et sa tribu indienne. Mais la méchanceté des hommes oblige Castor-Gris à céder l’animal à un homme cruel et malveillant. Sauvé par un couple juste et bon, Croc-Blanc apprendra à maîtriser son instinct sauvage et devenir leur ami.

D’après l’oeuvre de Jack London 

14 h 

Cinéma Le Rex

Mamers – Sarthe

Tarif unique 3,80 €

Entrée libre pour les enfants

 

Jeudi 25 mai
 LES SECRETS DU CHATS
THÉÂTRE JEUNE PUBLIC
 
Cette petite histoire d’amitié entre une petite fille et un chat va

devenir une grande aventure.
L’humour et la poésie sont semés par ici et par là avec ce chat
mutin. Venez le suivre à pas de velours dans la forêt où tout peut
arriver et découvrir des secrets inespérés : la magie de la fête !

 Compagnie Théâtre du Passeur avec Marie Strehaiano, comédienne et Arnaud Roman, musicien.

14h30

Saint-Rémy-du-Val – Sarthe

Représentation scolaire (gratuite)

 

Jeudi 25 mai
LE FAMEUX BESTIAIRE

LECTURES

Zola, Hugo ou Gary… Lorsque les plus célèbres autrices et auteurs consacrent quelques-unes de leurs pages les plus marquantes aux animaux. Une soirée de lectures consacrée aux plus belles plumes et à nos amis les bêtes.

Textes lus par Jean-Paul Bordes

Programmé dans le cadre des Planches cosméennes de la Cie Etinc’ Lance.

20 h

Complexe Atlantis

Saint-Cosme-en-Vairais – Sarthe

Entrée 10 € / Gratuit pour les enfants

Réservations 06 16 86 59 74 

LE FESTIVAL

Vendredi 17 mai 2024

19h00 : Ouverture des portes

19h30 : Cocktail d’ouverture – discours de bienvenue.

21h00 : Lecture par Julie Debazac, Marie Adam, Xavier Simonin et Jean-Paul Bordes

« Zoologiques » d’Éric Chevillard

Crabes, punaises, hérissons, orang-outans, tortues font partie de la panoplie littéraire d’Éric Chevillard. Dans « Zoologiques », dix-huit cages, comme autant de scènes, et dans chacune un couple d’une espèce différente évoque de banales questions de séduction, de territoire ou de mort… Plongée aussi indiscrète que nécessaire au cœur du zoo, ces dialogues animaux révèlent autant qu’ils auscultent : nous voici scrutés par un verbe bien vicieux mais plein humour.

Samedi 18 mai 2024

16h00 : Ouverture des portes 

Atelier poterie avec Luc Noël

17h00 : Lecture de Xavier Simonin

« Souvenirs entomologiques » de Jean-Henri Fabre

Traduits en treize langues, diffusé à plusieurs millions d’exemplaires « Les Souvenirs entomologiques » sont  une œuvre à part, tant littéraire que scientifique. Né en 1823, J.-H. Fabre ne fut pas seulement un scientifique rigoureux, mais aussi poète, artiste et philosophe. Ses observations sur les insectes deviennent, sous sa plume, des récit captivants et magistralement écrits.

18h30 : Rencontre avec Benoit Grison, Yeti, monstre du loch Ness, calmar géant et autres bêtes mystérieuses…

19h30 : Partage autour du foodtruck.

21h00 : Lecture de Julie Debazac

« Le dernier des siens » (Extraits) de Sybille Grimbert

1835. Gus, un jeune zoologiste, est envoyé par le musée d’histoire naturelle de Lille pour étudier la faune du nord de l’Europe. Lors d’une traversée, il assiste au massacre d’une colonie de grands pingouins et sauve l’un d’eux. Il le ramène chez lui aux Orcades et le nomme Prosp. Sans le savoir, Gus vient de récupérer le dernier spécimen sur terre de l’oiseau. Une relation bouleversante s’instaure entre l’homme et l’animal. « Le Dernier des siens » est un grand roman d’aventures autant qu’un bouleversant plaidoyer pour la sauvegarde de la biodiversité.

Dimanche 19 mai 2024

14h00 : Ouverture des portes

Atelier pour nos plus jeunes festivaliers

15ho0 : Lecture par Marie Adam

« La rencontre » d’Allan W.Eckert  

Par un jour orageux de 1870, Ben, un petit garçon un peu sauvage, se perd dans la prairie américaine où ses parents ont installé leur ferme. Surpris par la tempête, il se glisse dans un terrier où vit une mère blaireau. De la rencontre de ces deux êtres solitaires naît une extraordinaire aventure. Un livre recommandé par l’Éducation nationale

16h30 : Conférence de Agatha Lievin-Bazin, et tout ce que vous croyez savoir sur les animaux et qui est faux ! Une conférence pour les grands et les petits !

18h00 : Lecture par Julie Debazac, Marie Adam, Xavier Simonin et Jean-Paul Bordes

« Cabot-Caboche » de Daniel Pennac

C’est l’histoire d’un chien pas très beau qui décide de se trouver des maîtres, des vrais, capables de l’aimer et de s’occuper de lui. A la fourrière, il rencontre Pomme, une petite fille assez capricieuse, une vraie cabocharde. Lequel des deux apprivoisera l‘autre ?

Julie DEBAZAC

Pour les téléspectateurs, elle est Aurore Jacob dans la série « Demain nous appartient » sur TF1, Julie Debazac est de ces comédiennes que le public aime à retrouver, probablement depuis son rôle de jeune avocate pour la série « Avocats et associés ». Dès lors Julie enchaine les rôles pour le petit comme pour le grand écran. Elle a joué au côté de Jean Rochefort, Michèle Laroque, Pierre Arditi, Jacques Weber, Anny Duperey… Mais elle n‘oublie pas ses premières amours et ses débuts sur scène dans « La Ménagerie de Verre » de Tennessee Williams. Au théâtre elle a joué sous la direction de Bernard Murat, Stéphanie Tesson, Anne Bourgeois ou Thierry Harcourt. Avec son complice Benjamin Baroche, elle a récemment interprété le rôle de Telkla dans « Les Créanciers » de Strinberg. Elle a reçu deux prix pour ses lectures de livres audios : le Coup de cœur 2006 de l’Académie Charles Cros pour « Stella » d’Anaïs Nin et le Prix du Public association La Plume de Paon 2018, pour « La Dame au petit chien, suivie de La fiancée » d’Anton Tchekhov. (Photo Laurencine Lot)

xavier Simonin

Depuis une trentaine d’années, Xavier Simonin fréquente des auteurs tels que Corneille, Marivaux, Montherlant, Kafka, Schisgal, Rabelais, Shaw, Jules Romain, Sartre, Beaumarchais, Cendrars, et des metteurs en scène aussi variés que Jean-Michel Ribes, Robert Hossein, Marcel Maréchal, Nicolas Briançon, Jean-Luc Revol, Jean-Paul Tribout… Ses deux dernières créations, adaptations des romans « L’or « de Blaise Cendrars et « Les raisins de la colère » de John Steinbeck, totalisent plusieurs centaines de représentations en France et dans l’espace francophone, Sénégal, Algérie, Guyane française, Martinique, Belgique, Suisse…. Lors du festival d’Avignon 2023, il joue « Oreille Rouge » d’après l’œuvre d’Éric Chevillard qui lui permet de mêler ses passions pour l’adaptation théâtrale et l’Afrique. De son enfance en Côte d’Ivoire, il a gardé un attachement particulier pour le continent africain qui l’a amené à créer avec son association GLOBE, le Festival « A Sahel Ouvert ». Les activités de Globe ont été distinguées en 2019 au Forum de Paris sur la Paix. (Photo Laurencine Lot)

Marie Adam

Marie Adam fait ses premiers pas sur scène dans « Tartuffe » de Molière au côté de Jean-Paul Bordes. Elle sert des auteurs aussi diversifiés qu’Anton Tchekov, Arthur Schnitzler, Corneille, Fiodor Dostoïevski, Balzac, Jean Giraudoux, Cocteau… Et travaille avec des metteurs en scène tels que Raymond Acquaviva, Jean-Claude Idée, Françoise Petit, Brigitte Fossey, Marcel Maréchal… Au Cinéma, elle tourne dans « Nathalie X » d’Anne Fontaine, « Love etc » de Marion Vernoux, « Les eaux dormantes » de Jacques Tréfouel… Et pour la Télévision, elle joue dans « Le château des Oliviers » de Nicolas Gessner, « Sauveur Giordano » d’Edouard Niermans, « Cordier juge et flic » d’Alain Wermus, « L’homme de la loi « de Claude-Michel Rome… Parallèlement à son activité de comédienne, elle enseigne au Conservatoire de Boulogne Billancourt et à l’Aria Corse de Robin Renucci, dans un esprit de recherche et dans le bonheur de la transmission. (Photo Stéphane Mulys)

JEAN-Paul BORDES

Il a joué plus de 60 pièces dans lesquelles il fut tour à tour Roméo, Figaro, Néron ou Tartuffe, mis en scène par Marcel Maréchal, Jorge Lavelli, Jean-Luc Tardieu, Bernard Murat, Didier Long, Jacques Rosner, Georges Werler ou Anne Delbée. Ancien pensionnaire de la Comédie-Française, il y a interprété Brecht et des auteurs contemporains. Aux Molières, il est nommé en 1997 dans la catégorie Meilleur Comédien dans un second rôle, pour La puce à l’oreille de Feydeau avec Jean-Paul Belmondo et en 2017 pour Vient de paraître d’Édouard Bourdet. En 2018 la pièce qu’il met en scène, Michel-Ange et les fesses de Dieu, reçoit également trois nominations. En 2022, sa double prestation dans Comme il vous plaira de Shakespeare lui vaut une nouvelle nomination aux Molières. Enfin, Gallimard fait appel à lui pour sa collection d’audio-livres « Écoutez lire ». En 2021, il interprète au cinéma le rôle de Michel Kupka au côté d’Isabelle Huppert et Reda Kateb dans le Film Les Promesses de Thomas Kruithof et celui du général Gallet pour Notre-Dame brûle de Jean-Jacques Annaud.

Vero !

« Passionnée par les chevaux, leur noblesse, leur caractère…. aussi sont-ils le sujet favori de mes toiles et dessins. Influencée par la calligraphie chinoise et japonaise, je travaille à l’interprétation du mouvement dans mes peintures, dessins et sculptures, ainsi que sur la gestuelle et le trait : par quelques traits, suggérer la forme et le caractère du cheval. »

Sylvie DUCOUT

« J’ai commencé la céramique au collège et comme je ne savais pas que l’on pouvait en faire son métier, j’ai commencé une prépa de prof de travaux manuels, puis finalement je suis devenue… sage-femme. Mais j’ai toujours travaillé la poteriesur un tour pour faire des pots, des vases… Mais une tendinite m’a obligé à revoir ma façon de travailler. Mon prof m’a alors conseillé de faire du modelage. Je n’étais pas très convaincue, mais j’ai représenté mon chien, et le prof m’a alors vraiment encouragé dans cette voie. Aujourd’hui je modèle un peu tous les animaux. J’ai un classeur dans lequel je conserve les photos d’animaux que  j’ai envie de représenter. Ce que j’aime bien aussi, c’est jouer avec les tailles, comme représenter de grosses araignées ou pourquoi pas de microbes énormes. »

Luc Noel

« Animateur bénévole de sorties nature, je me suis intéressé au modelage dans un premier temps afin de sensibiliser des personnes handicapées. Mon approche a évoluée en sculptant des créatures surréalistes bien que je revienne de temps à autres à ma première approche. »

Katy Barrault

« Après avoir suivi l’enseignement de jean et jacqueline Lerat aux Beaux-Art de Bourges, j’ai installé mon atelier et construit un four à bois à deux chambres de type coréen à Parcé-sur-Sarthe. Je travaille à la fois les matières rugueuses et brutes des grès chamottès que j’engobe et les surfaces lisses et colorées par l’émail des porcelaines et grès blancs. »

Pascale Bordet

C’est à Pascale que l’on doit le si beau dessin qui illustre nos affiches. Elle vient de nous quitter. Elle était l’une des plus inventives costumières de théâtre  et a habillé tous les grands acteurs français à commencer par Michel Bouquet, Danielle Darrieux, Pierre Arditi ou Anny Duperey. Son talent fut récompensé par 11 nominations et 2 Molières. 

Nous lui dédions ce festival durant lequel quelques-unes de ses aquarelles tirées du livre Bestioles de théâtre seront exposées.

Catherine Mougne

Je travaille les grandes pièces avec une structure de base en papier mâché, j’utilise de l’argile autodurcissant pour les détails , puis métallisation à froid, ponçage, oxydation et selon le résultat, je continue la patine avec de l’acrylique et de la cire. En ce qui concerne les petites pièces, je n’utilise que de l’argile autodurcissant que je patine avec des pigments naturels, acrylique et cire

Philippe Ménard

« Ayant pour source la tradition de l’art de la poterie dans cette partie du nord de la Sarthe réputée, depuis le XIVème siècle pour ses ateliers, je me suis, tout naturellement, laissé imprégner du bel esprit modeste, sincère et créateur de ces potiers paysans qui ont su par la qualité de leur travail ,embellir l’environnement et les gestes de la vie quotidienne de leurs contemporains. »

Marie-Noëlle Leroi

Marie-Noëlle Leroi Artiste peintre, Marie-Noëlle Leroi peint depuis l’âge de 22 ans. Installée à Mamers et référencée à la Maison des Artistes à Paris, elle expose ses œuvres régulièrement et aime discuter avec le public de son travail et de ses sources d’inspiration.

Chritian Dupont

« J’aime faire d’un sujet banal, d’un paysage terne, un trésor de lumière ; il faut juste attendre son heure de grâce », confie Christian Dupont, qui fut directeur du centre social et culturel de Courteille à Alençon.

damien Drillet

 » Ingénieur francilien pendant vingt-cinq ans, j’ai quitté l’industrie il y a deux ans et me suis installé dans le Perche sarthois de mon enfance. Ornithologue amateur, je consacre mes saisons à la photographie animalière et aux livres. Je partage mes clichés lors d’animations scolaires sur les oiseaux ou à l’occasion d’expositions.
Curiosité, émerveillement, rencontre, éveil, la nature est une source vitale de joie !. »

Laurie-Anne Moreau

« La photographie est un art qui me passionne. Formée à l’image numérique par un BTS, je combine mes compétences techniques et ma créativité pour réaliser des photographies à la fois poétiques et authentiques. Depuis toujours attirée par les activités créatives manuelles, je transfère aujourd’hui, de façon artisanale, les photos sur du bois brut que je vernis ensuite. »

Slvia Chesneau

« Créatrice d’objets avec des petits bouts de métal, découpés patiemment à partir de boites de conserves et création de petites bestioles qui prennent vie à partir d’objets de récupération comme un bouton, un ressort ou une capsule de bière. Détournement et recyclage pour redonner vie aux objets oubliés. »

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Des serpents de mer aux monstres écossais, des hommes sauvages au Yéti et au Bigfoot, des Mammouths  aux paresseux géants survivants, la cryptozoologie est l’étude des animaux dont l’existence n’a pas été prouvée par la science. Benoit Grison propose un tour du monde de ces animaux extraordinaires. S’appuyant sur des témoignages de savants et de documents aussi rares que surprenants, il plonge dans le rêve des scientifiques et les fantasmes des hommes.

Docteur en Sciences Cognitives, biologiste et sociologue des sciences, il participe à l’écriture de nombreux documentaires et est l’auteur de plusieurs ouvrages dont le dernier est « Les portes de la perception animale » (Delachaux et Niestlé).

benoit Grison

Agatha Lievin-Bazin

La nature est fascinante et nous réserve bien des surprises. Mais attention à ce qu’on nous raconte: non, les corbeaux ne pleurent pas leurs morts, et les oiseaux ne nettoient pas les dents des crocodiles ni ne chassent avec leurs pets.
Avec plein d’humour, Agatha déconstruit les idées reçues.

Agatha Liévin-Bazin, docteure en éthologie, spécialiste de la vie sociale chez les oiseaux, tient le blog illustré « Le nid de pie ».